Les libertés de traduction de Star Wars

erreurs de traduction de star wars

Pour les passionnés de la saga Star Wars, Dark Vador, D2-R2 n’ont plus de secret. Sauf que, dans la version originale, ces héros étaient baptisés autrement. Ainsi, dans le premier volet de la trilogie, sorti en 1977, Dark Vador, littéralement « sombre » issu de l’anglais, et « père », de l’allemand, était Darth Vader. Et tous les noms des seigneurs Sith étaient précédés de Darth.

Ce nom n’est pas le seul à être écorché. Han Solo devient Yan Solo, R2-D2, D2-R2 et Chewbacca aka Chewie, Chictaba aka Chico. En plus de changer de nom, Governor Tarkin perd en grade. De « governor », il devient « Seigneur Tarkan ».

L’identité des acteurs de la saga n’est pas le seul point où les traducteurs ont laissé libre cours à leur imagination et créativité. Pour eux, toutes les armes sont des « lasers », alors même que dans la version anglaise, les « blasters » avaient la possibilité « d’exploser » (to blast) et les Jedi utilisent un « sabre lumière », le « lightsaber ».

Enfin, et non des moindres, la liberté de traduction est relative au titre même de la saga. Star Wars en anglais est traduit par « La guerre des étoiles » en français, et c’est la même traduction qui est retenue pour le premier épisode « A New Hope », sorti en 1977. Ultérieurement, à partir 1997, le titre Star Wars est maintenu pour toute distribution du film.

Laisser un commentaire