Google Translate déconseillé dans l’état indien du Maharashtra

Google Translate Déconseillé Gouvernement Maharashtra

À travers le monde, des millions de personnes ont le réflexe d’ouvrir Google Translate (ou Google Traduction) dès lors qu’il s’agit de traduire un mot, une phrase ou un texte. En Inde désormais, cette utilisation connaît une restriction, voire une interdiction.

Tout a commencé lorsqu’un employé du gouvernement s’en est servi pour décliner un même texte en plusieurs langues. Une fois la traduction faite, le rendu n’était pas parfait, et l’interprétation prêtait même à controverse. Or il s’agissait d’un document officiel, et plus précisément d’un texte de loi. Se contenter du résultat d’une plateforme de traduction n’était donc pas recommandé. L’approximation n’est pas de mise et la tournure des phrases se doit d’être particulièrement soignée. Qui plus est quand le texte législatif est relatif à la sédition et à l’action contre une personne. Et plus encore, le texte a été téléchargé pour large diffusion sur le site officiel de l’État indien du Maharashtra.

« L’auteur » de cet acte, c’est-à-dire l’employé fautif est tenu pour responsable du contenu de la résolution gouvernementale. L’outil de traduction en ligne de Google est désormais interdit d’utilisation pour les documents officiels dans cet État indien, comme le stipule une résolution du Département d’État des Technologies de l’Information.

Laisser un commentaire